Page 2 sur 2

Qu’est ce que le marketing viral ?

Qu’est ce que le marketing viral ?

Encore un symptôme de cette joyeuse bulle internet, qui dans les années 90-2000 a révolutionné notre société, notre économie, notre finance, et bien sur l’instance la plus puissante du monde, la publicité. La publicité, autrefois très efficace, de par son unicité, s’est vu affronter un problème de taille, celui d’une concurrence encore jamais vue. En effet, de plus en plus d’acteurs et de personnes sont entrés sur un marché qui s’est mis à devenir vite saturé. La publicité a donc évolué, s’est adaptée à un nouveau public, qui ne retient rien, et a trouvé de nouveaux moyens de le convaincre . La publicité est nouvelle, elle est digitale, elle est instantanée, virale. Le marketing viral, la stratégie virale, qu’est ce que tout ca veut dire ? Qu’est ce que la publicité virale ? Qu’est ce que le marketing viral ?

Le marketing viral est un marketing issu d’un constat. Le constat que les cibles sont aujourd’hui beaucoup moins réceptives qu’il y a plusieurs années. Alors, afin de les captiver, afin de susciter leur intérêt, il faut être viral, il faut marquer.

Étymologiquement virus, qui se répands, la publicité virale, que ce soit une vidéo, une image, un visuel, un texte, elle a pour but d’être massivement vue, et d’être massivement partagée. Le film viral par exemple, a pour unique but d’impliquer la cible dans la communication. Les cibles qui autrefois étaient des objectifs portent aujourd’hui deux chapeaux. Elles sont toujours l’objectifs, mais elles sont aussi un outil de communication. La viralité ne peut être efficace que si le consommateur va lui même relayer la publicité. C’est en ça que l’on parle de marketing viral. On parle de viralité lorsque la cible apprécie à un tel point la publicité, qu’elle va alors se soumettre au joug de la marque en essayant de convaincre ses collègues, ses amis, son entourage à la marque.

Les caractéristiques d’un film viral :

Le film viral est le mode de publicité viral le plus utilisé. En effet, il est vivant, animé, et permet alors de mieux capter l’attention d’un spectateur. Le film viral dure entre 1 minute 30 et deux minutes, et est souvent riche en montage. Le film viral ne présente pas la marque. Ce mode publicitaire est également nouveau et intéressant. En effet, faire passer la marque au second plan est maintenant un moyen d’augmenter son taux de mémorisation. Nous sommes bien loin de la publicité “comté”, qui ne faisait que répéter comté, ou bien des processus publicitaires utilisés par les parfums ou voitures. Le film de l’homme canon tournée pour Orangina était une ébauche de film viral. On ne peut pas le caractériser de film viral, car il n’était pas diffusé sur la toile, mais sur la petite lucarne. Il était viral, car loufoque et burlesque, à un point où on avait envie de voir la suite. La marque n’était pas omniprésente, reconnaissable seulement grâce aux animaux humanisés bien caractéristiques de la marque de soda. Elle se plaçait en tant que quasi top minded, ou du moins bien classée dans les taux de mémorisation et de reconnaissance, avec la présence de sa charte graphique et visuelle. De plus, le gag à la fin, et le côté absurde du film prennent part à cet effet viral.

Les stratégies des marques de mode pour pousser la consommation

Les stratégies des marques de mode pour pousser la consommation

La mode a pris au 21ème siècle un nouveau tournant. En effet, destinée aux adultes, aux personnes aisées et à ceux qui n’ont que des goûts de luxe, la mode n’était autrefois qu’une devanture, un marché certe fructueux et juteux, mais qui ne ciblait alors qu’un mince public. Aujourd’hui, la mode a pris un autre tournant, et elle ne se concentre plus dans le luxe. Les marques de tous genres, s’adressant à toute classe sociale se mettent à travailler leur vêtements comme s’ils étaient haut de gamme. A quoi est dû cette évolution ?

Les marques donc se mettent à produire des lignes plus travaillées, originales, cherchant à se démarquer. Même Monoprix a employé un grand couturier pour dessiner sa gamme de textile. Monoprix dessine donc ses vêtements au même titre que Louis Vuitton.

Mais la grande question est à quoi est dû ce phénomène ?

Il est dû à de nombreux facteurs, mais en partie à cause du changement du mode de consommation. A une ère où ma consommation de masse est banalisée, quotidienne et souvent même appréciée, une marque se doit de séduire en proposant la meilleure des qualités, les meilleurs prix. Ce phénomène n’est pas nouveau, il l’est seulement partout. En effet, les marques qui ne font pas du tout dans le luxe, que l’on peut considérer comme bas de gamme travaillent tout de même autant que ses concurrents, car li y en a de plus en plus;, Dans une start up nation, dans un monde où l’entreprenariat prime, les nouveaux arrivants sur le marché vont être nombreux. Les marques vont donc développer des stratégie de “perfection dans le bas de gamme”, afin d’inciter le consommateur à venir acheter dans l’enseigne, et non pas chez le voisin. Il faut prouver, même dans la moins bonne qualité.

Une autre stratégie de consommation des marques est la stratégie Zara et Suprême, la stratégie “collections.” Les marques ont développer un nombre incalculable de collections, de lignes, de série de vêtements, dans un temps limité. Cela créé un syndrôme de mode éphémère et constamment renouvelée. La mode se démode, et les enseignes comme zara l’ont bien compris. De ce fait, ils n’attendent pas que leur collections se démodent et en crée toujours de nouvelles, plus attirante s et sur lesquelles ils communiquent massivement afin de bien montrer la beauté du vêtement, mais surtout son échéance. Le message est en quelque sorte “dépêchez vous, vous allez rater la mode”.

Suprême officie également de la sorte. Ils créent énormément de collections, similaires, mais qui se démarquent par quelques détails. Ils ont également lancé une collaboration avec Louis Vuitton, la gargantuesque institution de la mode bas de gamme aujourd’hui, marque dénaturée par la contrefaçon, et qui jouit maintenant d’une image un quelque peu galvaudée. Néanmoins, la collection Supreme x Louis Vuitton s’est vendu massivement, et les stocks furent vite écoulés. Une stratégie également, de la sous production par rapport à la demande, permettant de rehausser les prix et de se positionner comme luxueux car très rare sur le marché.

La mode se démode, le style jamais. C’est la phrase qui peut résumer le mécanisme employé par les marques de mode actuelle afin d’attirer le plus et de pousser à la consommation.

Quelle couleur choisir pour son salon ?

Quelle couleur choisir pour son salon ?

Le salon fait partie des pièces les plus importantes de la maison. Alors, quelle couleur choisir pour ne pas se lasser ou se louper ? Comment choisir la bonne couleur pour trouver un bon équilibre dans votre salon ?

Le conseil numéro 1

La couleur va se choisir en fonction de l’orientation de votre salon, c’est à dire, pour un salon exposé au nord, privilégié les couleurs chaudes comme le vieux rose, qui est très tendance surtout quand il est couplé à un gris perle. Vous pouvez également choisir des couleurs plus neutres comme par exemple la couleur taupe, la couleur beige ou encore le blanc cassé. Pour un salon qui sera exposé au sud, privilégier des couleurs plus douces comme le jaune miel ou le rose pêche. À savoir, on opte pour des couleurs mates car celles-ci absorbe la lumière contrairement aux peintures brillantes qui ont tendance à la réfléchir.

Le conseil numéro 2

La particularité de votre salon aura une influence sur le choix de la couleurs à utiliser selon la surface au sol et la hauteur sous plafond. Pour un plafond qui semble bas privilégier une couleur plus claire que celles utilisées pour les murs. Pour faire ressortir une ouverture (portes) opter pour une couleur vive. Cependant, lésinez sur ce genre de couleurs pour ne pas en faire trop.

Le conseil numéro 3

Afin de vous correspondre au mieux, définissez au préalable l’ambiance que vous voulez donner à votre salon. Si vous voulez donner un style scandinave à votre salon, tournez-vous vers les couleurs pastels tels que le rose poudré ou le bleu glacier que vous associerez avec un vert citrine. Pour un salon de style contemporain, choisissez plutôt du gris plomb et du rouge brique afin de renforcer l’esprit industriel de celui-ci. Pour un salon avec un style vintage, optez pour des couleurs qui sont acidulées notamment le vert pomme, le pamplemousse, ou encore l’orange sanguine.

Le conseil numéro 4

Pour un salon harmonieu n’utilisez pas plus de trois couleurs. Utilisez des nuances de teintes qui sont similaires que vous pouvez constater en dégradé sur le mobilier comme par exemple un vert aiguille de pain ou un bleu ciel avec une touche de turquoise acapulco. Ne surchargez pas les couleurs, un salon est constitué de rideaux, de meubles et d’objets dont les couleurs sont vives. Tournez vous plutôt vers des couleurs qui sont métalliques et ajoutez des pointes de verts. Ainsi, votre décoration sera mise en valeur et les murs peints ne délivreront pas une surcharge de couleurs.

Le conseil numéro 5

Ne vous accrochez pas aux idées reçus, le blanc n’éclaire ou n’agrandit pas forcément plus votre pièce. Les couleurs comme le lin, sable et le marron glacé sont de très bonnes options aux nuances de blancs.

Acheter moins cher à l’étranger ?

Acheter moins cher à l’étranger ?

Depuis des années le marché immobilier français ne cesse d’augmenter, pour certains il n’est aucunement envisageable d’investir dans un prêt afin de devenir propriétaire. Cela peut être la déception d’une vie acharnée au travail. Cependant tout n’est pas perdu. En effet, la France est gage de prix élevés mais ce n’est pas le cas de tous les pays européens, et certains pays africain, vous pouvez donc investir et acheter un bien à l’étranger notamment pour passer votre retraite paisiblement.

L’Espagne

L’Espagne connaît une forte crise économique qui fait chuter les prix de beaucoup de secteurs notamment l’immobilier, il est donc tout à fait possible d’acheter une maison dans des lieux les plus prisées de la péninsule comme une maison au bord de la mer que ce soit dans la région de Barcelone, Valence ou encore dans les îles, la capitale espagnole est aussi attractive, ses prix immobilier serait deux fois moins cher que la capitale française, Paris.

Le Portugal

Une très bonne affaire pouvant se présenter à vous est d’investir au Portugal, une réforme récente stipule que les revenues provenant de pays étrangers ne seraient pas imposable durant les dix premières années de votre nouvelle vie. Vous aurez le statut de “Résident non habituel” si vous n’avez pas été considéré comme résident portugais durant les 5 ans précédant la mise en place de cette réforme. Ce pays regorge de petits villages bordant de magnifiques criques que seuls les habitants connaissent, donc de lieux qui ne subissent pas de tourisme de masse : l’endroit idéal pour votre retraite à petit prix. Pour vous donner un aperçu comparer à la capitale qu’est Paris : le prix du m2 dans les arrondissements les moins chers se trouve environ à 6000€, concernant la capitale portugaise Lisbonne il se situe environ à 3500€. La capitale portugaise est donc quasiment moitié moins chère que la capitale de votre pays cela est à prendre en compte.

Le Maroc

Certains pays du continent africain maintiennent aussi un prix plutôt bas sur le secteur de l’immobilier, c’est le cas du Maroc. Pays où le climat et les températures sont toujours idéales, pays bordant la mer. Cela peut être un cadre de rêve pour certains. Comme pour chaque vente, il faut s’assurer que tous les papiers soient en règle, étant hors de l’Europe cela peut causer des désagréments administratifs. Faites bien attention. Les villes connaissant des prix qui augmentent mais qui restent tout de fois inférieures au reste du pays sont les villes de Casablanca, Tanger ou encore Marrakech.

Si vous souhaitez changer de vie et connaître une nouvelle culture, un nouveau mode de vie et être totalement dépaysé, voilà une liste des pays dans lesquels le moment d’investir est bien présent. Ne tardez pas si votre projet se concrétise.

Plats typiques pour fêter Noël à l’antillaise

Plats typiques pour fêter Noël à l’antillaise

Le pâté

Avec sa pâte brisée croustillante, garni généreusement de viandes et d’herbes aromatiques et sa pointe de piment, le pâté sait ravir les petits et les grands. La pâté salé est fait traditionnellement avec du porc est un indispensable pour vos repas de fin d’année. Il est déclinable en plusieurs recettes : le pâté au poulet, le pâté à la morue, le pâté aux crevettes, le pâté aux lambis sont d’excellentes alternatives pour les personnes qui ne mangent pas de porc ou de viande.

Le boudin rouge épicé

Le boudin rouge est avant tout un mélange habilement équilibré de sang de porc, de pain rassi, d’épices et d’aromates. Celui-ci est présenté comme un chapelet de petites saucisses qui sont charnues et cuit dans un bouillon aromatique. Il existe de très bonnes alternatives comme le boudin à la morue ou encore le boudin à la crevette, pour les gens que le sang écoeure.

Le jambon caramélisé à l’ananas

Sa croûte caramélisée à l’ananas réveille d’une douce note de fruit toute la saveur du jambon. Le bon conseil c’est d’acheter un jambon à l’os car la chair est plus goûtue et l’os peut par la suite être ajouté à la cuisson de pois, lentilles ou encore haricots auxquels il permet d’apporter un supplément de saveur.

Le ragoût de cochon

Une rondelle de porc très bien roussie et relevé avec du goût, une sauce qui est riche et onctueuse, ce fumet est reconnaissable d’entre tous… Souvent accompagnés de pois d’Angole et d’igname sasa (une variété qui est de fin d’année). Pour les personnes qui n’aiment pas les pois d’Angole, il est toujours faisable d’accompagner le ragoût de cochon avec un assortiment de légumes du pays qui sont simplement cuits à l’eau, avec un bouquet garni ou réuni en gratins.

Le sirop de groseille

Ce sirop n’est pas une liqueur mais bien un sirop préparé avec les calices d’un hibiscus appelé aux antilles (groseille-pays) et qui fleurit en fin d’année. Ce sirop est traditionnellement utilisé pour sucrer le punch mais peut également servir à enrichir d’autres types de préparations comme notamment la charlotte à la groseille-pays ou encore de succulentes pâtes de fruits.

Le shrubb

Aux antilles, le shrubb est LA boisson de Noël. Le shrubb est avant tout une liqueur qui est à base de pelures d’oranges et dont chaque amateur de shrubb à sa recette. Vous pouvez en trouver de très bon dans le commerce. Afin de l’adoucir, vous pouvez y ajouter des pelures de mandarines et une préparation à base de sirop de sucre. Le shrubb est généralement préparé dès le mois d’octobre afin de le laisser macérer aux maximum, ainsi votre shrubb aura un goût délectable.

Hausse des tarifs pour les clients inactifs des banques

Hausse des tarifs pour les clients inactifs des banques

A parti de l’année 2018 les banques vont sanctionner les client qui ne sont plus considérés comme actifs dans leur établissement. La plupart de ses banques vont alors augmenter les tarifs des comptes endormies ou non utilisé depuis longtemps.

Si vous avez un compte bancaire dormant, c’est le moment de le réveiller !

En effet si vous posséder un compte non utilisé depuis une longue période, cela peut vous coûter cher ! Si votre compte dormant est dans une banque différente de celle où se situe votre compte courant alors il est temps de faire quelque chose, soit de le réactiver soit de le changer carrément de banque pour avoir un oeil dessus et éviter qu’il ne se « rendorme ». Face à l’explosion des banques en lignes les banques traditionnelles se doivent de trouver une riposte : l’augmentation des tarifs sur les comptes dormants. Les banques en ligne offrant des opportunités sur des services en général payant dans les banques traditionnelles, ces dernières n’ont pas le choix que de trouver des solutions pour pallier à ce phénomène. Dans un article des Echos il est question d’augmenter à partir de 2018 les frais de tenue de compte pour les comptes qui n’ont pas été utilisé depuis plusieurs mois à la suite.

La banques classiques facturent de plus en plus !

Les banques traditionnelles face à la perte croissante de leur client qui « déménagent » vers des banques plus avantages vont mettre en place une augmentation de la tarification de transfert de compte vers une nouvelle banque. En effet les banques n’ont plus d’autres choix que de mettre en place ce système pour pallier aux montées des banques en ligne ! Les clients qui prennent alors la décisions de changer de banques pour profiter des avantages d’une autre banque se verront payer des frais de transfert qui ont augmenter d’environ une quinzaine d’euros.

De plus les banques classiques ne s’arrêtent pas là, elles vont aussi augmenter leur facturation de carte bancaire débit immédiat. Ces dernières vont bientôt coûter le même prix qu’une cartes à débit différé. La carte bancaire va donc coûter plus cher au courant de l’année 2018.

Les banques classiques font leur possible pour se maintenir sur le marché financier face à la rude concurrence dont font partis les banques en ligne. En effet ces dernières propose des ouvertures de comptes bancaire gratuite et des cartes bancaires aussi gratuites. Difficile pour ses banques traditionnelles de faire mieux face à une telle concurrence. L’augmentation tarifaires de ces établissements est donc indispensables à leur survie sur ce marché en constante divergence.

Les motos de course mythiques

Les motos de course mythiques

Nombreuses sont les motos qui ont forgé la légende des deux roues. Des suzukis hyper sportives, qui tracent la route à vitesse grand V aux harley davidson et triumph, qui quant à elles avalent le bitume de la route 66, les motos ont toujours été glorifiées pour leur puissance, leur aérodynamisme, et leur style à toute épreuve. On a toujours essayé d’améliorer leur performance, que ce soit pour les circuits ou pour les motos de ville, et leur puissance. Cette puissance vient du moteur des véhicules, chacun ayant sa particularité, chacun ayant son innovation. analysons ensemble deux les plus puissants et plus mythiques moteurs ayant jamais été créés pour les deux roues.

Tout d’abord, parlons d’un repère dans le monde de la moto, découvrez une indémodable, la GSX de Suzuki. Avec une puissance de 999 cc, elle triomphe depuis 2011 maintenant chaque année dans les classement des motos sportives les plus puissantes du monde. Capable d’atteindre 100 km/h en près de 3 secondes, elle détrône de nombreux concurrents, de par sa ligne aérodynamique épurée et par sa puissance de moteur. Son pot d’échappement Ninja lui confère aussi une capacité de libération d’énergie grande, afin de la propulser sur les routes à des vitesses vertigineuses.

Découvrez ensuite la Kawasaki ZX-10R, autrement appelée la kawasaki Ninja. Cette moto a la particularité d’être disponible pour le grand public, puisqu’elle se trouve en différents modèles, en plus petits cylindres, qui la rends évidemment abordable pour le grand public. Cette moto est disponible en 125 cc, mais son accélération laisse tout de même pour la plupart des non motorisé pantois. La kawasaki ninja en 998 cc ne fait pas que laisser pantois. Ce moteur surpuissant (estimation à 240 chevaux) doublé d’un akrapovic d’origine, permet à la ZX-10R d’être surcotée et très recherchée sur les circuits professionnels. Elle atteint les 100km/h en moins de trois secondes et a remporté tous les prix sur circuit les années passées. Kawasaki va-t il décider de changer son modèle si réputé, ou fera-t-il confiance à sa bonne vieille bécane qui n’en finit plus de faire se preuves ?

Voilà pour ces modèles, dont les mérites ne sont plus à vanter à présent. Comme je l’ai déjà dit, nombreuses sont les motos ayant dépassé les limites du raisonnable, nombreux sont les moteurs ayant détrôné les deux motos cité ci dessus. Mais jamais aucune n’est autant rentrée dans la légende que ces deux là, jamais aucune n’a convaincu autant de fans comme de professionnels. Car si l’on doit citer une caractéristique commune à ces deux roues, c’est qu’elles ont écrit la légende des motos à jamais, et inscrit l’engin dans la conscience collective.

Aujourd’hui, de nombreux prototype existent, et les motos électriques notamment, battent tous les records. Pourtant, les circuits de motos sont inondés par des moteurs traditionnels, qui fonctionnent à l’essence, le diesel ne permettant pas cette explosivité. Même si la plupart sont couplés d’un moteur électrique, l’avenir de la moto semble se trouver dans le bon vieux moteur à explosion, qui consomme et pollue bien.

Comment les assurances gagnent de l’argent ?

Comment les assurances gagnent de l’argent ?

Cette réponse sur la richesse des assurances semble évidente, en effet, la source de cette richesse est la cotisation ou la prime des assurés. Il est donc normal de penser que ce sont les assurés qui sont à l’origine de la richesse des assurances. L’assurance est obligatoire, il est donc facile d’affirmer que ce sont tous les citoyens dans leur ensemble qui sont le moteur de richesse de nos compagnies d’assurance.

La politique de prudence

Votre compagnie d’assurance à pour but de vous assurer contre les risques de sinistres que vous pouvez rencontrer tout au long de votre vie ou subis par les assurés. De se constat la compagnie d’assurance va devoir se constituer une réserve d’argent afin de pouvoir venir aider les assurés en les remboursant quand cela est nécessaire. Elles élaborent donc un complexe calcul et estime le montant des provisions qui sont nécessaire afin de pouvoir accomplir leur tâche première. Ainsi, quand un accident survient, la compagnie d’assurance à le temps de voir venir car les remboursements ne peuvent pas s’effectuer du jour pour le lendemain.

Provisions pour sinistre

Dès lors qu’un sinistre survient, la compagnie d’assurance cherche avant tout à en établir et ce le plus précisément possible un montant qui n’est pas seulement à court terme car le long terme est aussi important. Dans le cas d’un vol de voiture, il n’y a pas besoin de tergiverser car le calcul du montant est simple, il y a juste à rembourser le montant de votre voiture. De manière générale, l’assureur et l’assuré tombent d’accord sur le montant du remboursement qui fixé sur le montant de l’Argus. Dans ce cas la compagnie d’assurance vous remboursera par exemple 15.000 euros et le problème sera réglé, c’est ce qu’on appelle un remboursement à court terme. Mais, ce n’est pas toujours ainsi que cela se passe, parfois, la compagnie d’assurance doit prévoir un remboursement sur le long terme notamment avec des accidents qui comportent des dommages corporels. Dans ce contexte, la compagnie d’assurance doit établir une estimation plus que précise du montant de remboursement ainsi que de tous les autres remboursements. L’assurance va alors se construire une provision d’argent qui prévoit le montant maximum du remboursement d’un sinistre, en d’autres termes, la compagnie d’assurance dans le pire des cas aura le montant nécessaire afin de rembourser son assuré grâce à cette provision. À savoir que les sommes d’argent qui sont bloquées dans les provisions pour sinistre peuvent représenter une très grosse partie du chiffre d’affaires d’une compagnie d’assurance. Tous les ans, une compagnie d’assurance va se constituer cette provision et ainsi elle sera en mesure de faire face et de tenir ses engagements en terme de remboursement auprès de ses assurés.

Page 2 sur 2

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén